Track list :

01. Entering the Angel Diabolique
02. Sadistic Lullabye
03. My Need
04. Skin After Skin
05. Wings of Domain

06. Steelbath Suicide
07. In a Close Encounter
08. Centro de Predominio
09. Razorlives
10. Demon in Veins
11.The Aardvark Trail
Steel Bath Suicide
?
Date de sortie : 1998
Style :
?

Non écouté dc.....????

+
-?
-
- ?
Paroles

 

Track list :

01. Chainheart Machine
02. Bulletbeast
03. Millionflame
04. Generation Speedkill
05. Neon Rebels
06. Possessing the Angels

07. Spirits of the Future Sun
08. Machinegun Majesty
09. Room No 99
The Chainheart Machine
Date de sortie : 2000
Style :
Death/Thrash Mélodique

Deuxième album du groupe, et on sent bien la touche du death suédois. Tout en rapidité et technique, Soilwork déboule comme une tornade. Mais, le groupe dispose de la petite touche en plus qui le différencie du death classique. La voix est extrème (mais pas trop aigue non plus). Les guitares tiennent des rythmiques assez lourdes mais savent se faire mélodiques et surtout font des soli d'une très grand technicité et surtout très beaux. La batterie varie de temps en temps ses rythmes mais reste principalement sur une rythmique basique de death. les claviers apportent une touche plus aérienne à l'ensemble de la musique. On sent un gros potentiel mais pas encore bien maitriser par manque de maturité professionnelle.
La production est de bonne qualité mais le son n'est pas vraiment marqué Soilwork et pourrait progresser un peu.
On retiendra Room No 99, Bulletbeast, Spirits of the Future Sun et Machinegun Majesty

+
- De très bonnes rythmiques
- Des soli magiques et techniques
-
- Des capacités encore mal exploitées (pas assez de mélodies par exemple)
- Une batterie trop répétitive.
Paroles

 

Track list :

01. Bastard chain
02. Like the average stalker
03. Needlefeast
04. Neurotica rampage
05. The analyst

06. Grand failure anthem
07. Structure divine
08. Shadow child
09. Final fatal force
10. A predator's portrait
A Predator's Portrait
Date de sortie : 2001
Style :
Death/Thrash Mélodique

A peine 1 an après le groupe ressort un album. On ressent tout de suite une grande différence tout en reconnaissant la patte Soilwork. C'est rapide comme auparavant mais les rythmiques sont beaucoup plus variées et les mélodies plus présentes. La batterie a arreté sa rythmique basique de death pour se consacrer à beaucoup plus de variations en accord avec la basse, laissant ainsi toute la place aux mélodies des guitares. Les chansons deviennent plus compactes et on sent une meilleure maitrise du potentiel. De plus, on note les premières apparitions de chant clair (dés Like the average stalker). Les claviers sont toujours bien utilisés mais principalement axés sur l'ambiance au lieu de posséder une vraie place.
La production est meilleure et le groupe possède réellement son son avec chaque instrument qui s'entend (même la basse ce qui est rare dans un groupe de death). Soilwork a trouvé sa voie.
On retiendra Needlefeast, Shadow child et Structure divine

+
- Les instruments et la voix varient beaucoup plus.
- Des compositions de bonnes qualités
- Une vraie identité
-
- ?
Paroles

 

Track list :

01. Follow The Hollow
02. As We Speak
03. The Flameout
04. Natural Born Chaos
05. Mindfields
06. The Bringer

07. Black Star Deceiver
08. Mercury Shadow
09. No More Angels
10. Soilworker's Song Of The Damned
Natural Born Chaos
Date de sortie : 2002
Style :
Death/Thrash Mélodique

Encore 1 an après leur dernier album, le groupe ressort une petite bombe avec Devin Townsend au commande de la production. Le groupe prend ainsi toute sa dimension et exploite tout son potentiel. On observe toutes les variations qu'on avait pu voir dans le précédent opus, plus un grand nombre de nouvelles surement dues à Devin. Le cd défile et on entend que des tubes avec des chansons finement contruites et sans longueurs ,ce qui peut être décevant vu le temps des chansons (environ 4min). Toutefois, Natural Born Chaos apporte l'apogée dans l'évolution qu'a subi le groupe après A Predator's Portrait. Le chant varie toujours de gueulé extrème à un bon chant clair. La basse et la batterie apporte toujours une session rythmique à toute épreuve donnant une liberté d'action aux guitares qui ainsi appuie bien fortement ces rythmiques ou partent dans de superbes envolées mélodique ou soli.
La production est irréprochable et le son n'est pas perdu et toujours bien identfiable.
On retiendra As We Speak, Natural Born Chaos, No More Angels et Song Of The Damned

+
- Une production irréprochable
- Un groupe a son apogée
-
- ?
Paroles

 

Track list :

01. Rejection Role
02. Overload
03. Figure Number Five
04. Strangler
05. Light The Torch

06. Departure Plan

07. Cranking The Sirens
08. Brickwalker
09. The Mindmaker
10. Distortion Sleep
11. Downfall 24


Figure Number Five
Date de sortie : 2003
Style :
Death/Thrash Mélodique

Encore 1 an après, le groupe recommence à surprendre tout le monde. Reproduisant son prédécesseur mais en plus compact, Figure Number Five impose Soilwork comme un des piliers de la scène death suedoise. Cependant l'album ne possède pas autant d'atouts que Natural Born Chaos. En effet, les chansons sont toutes inférieures à 4min. Et on ne ressent pas une grande évolution musicale. Le groupe recommence ce qu'il avait déjà fait. Mais tout cela reste très efficace. Les claviers prennent un peu plus d'importance et deviennent ainsi un élément important et mélodique du groupe. On découvre aussi une autre facette du groupe avec la ballade metal Departure Plan (même si les mauvaises langues pourraient se demander si ce n'est pas commercial). D'ailleurs la voix clair s'est grandement améliorée.
La production est impeccable et le son toujours aussi personnel. Néanmoins le groupe ne réitère pas totalement son coup de maitre.
On retiendra Light The Torch, Strangler et Distortion Sleep.

+
- Toujours d'aussi bonnes rythmiques
- Des claviers plus présent
-
- Pas de grande évolution
- Des chansons courtes
- Moins de mélodies
Back Paroles