Origine : USA

Membres du groupe :

- Whitfield Crane (Chant)
- (Guitare Lead)
- (Guitare)
- (Basse)
- (Baterrie)

Style : Heavy Metal.

Qui connaît ce groupe?.? Haha!! Là est la question. Alors pour vous rafraîchir la mémoire, un groupe qui officiait en 1992-1994 avec des titres tels que Everything about you ou Cat's on the Craddle, Une bande de jeunes déjantés californiens faisant un heavy fun et d'influences diverses. Voilà, c'est Ugly Kid Joe(UKJ). Bien que ce groupe soit aujourd'hui fini depuis pas mal de temps, je tiens à en parler. Car chacun de ces membres fait parler de lui aujourd'hui dans divers groupes. Je ne connais malheureusement que le parcours de Whitfield Crane (donc je lance un appel pour combler toutes mes lacunes sur les autres membres!)

UKJ est un groupe de copains qui ne se prennent pas la tête et qui pourtant font une musique des plus funs et géniales que je connaissent dans leur style. Ils ont réussi à faire un heavy qui dispose de tous ces ingrédients classiques (ballades et chansons plus puissantes) mais il ne ressemble à aucun autre. Ils mélangent du funk, du trash, du blues,...et tout ça colle magnifiquement. Après une démo qui n'est pas passé inaperçu ( As Ugly As They Wanna Be), leur album America's least Wanted reste le plus connu car c'est celui qui les a révélé. Il contient quasiment que des tubes qui font de UKJ un groupe important dés sa sortie. Tout est parfait sur ce cd à part peut être une batterie trop simpliste mais qui est rattrapée par la qualité et la diversité des chansons. Impossible de se lasser d'écouter cet album rempli de fun. Leurs concerts que ce soit à la télé ou en live, sont toujours totalement déjantés (Grande utilisation des poupées gonflables par exemple). Leurs clips sont fidèles aux paroles et UKJ change un peu la face du heavy en prouvant que ce n'est pas qu'une affaire de gars remplis de testostérone et tatoués.

Leur deuxième album Menace to sobriety passe plus inaperçu. En effet ils deviennent sérieux dans leur musique et perdent un peu l'esprit d'UKJ qui se veut avant tout déconneur. Cependant ce cd est encore mieux que le premier pour ce qui est des compositions, avec une rigueur musicale parfaite et une voix plus travaillée. Le style UKJ continue avec une basse toujours aussi funky mais les guitares, la batterie et la voix se veulent plus dures. Ce deuxième album séduit également mais pas aussi largement que leur premier. C'est sur ce demi succès que le groupe propose leur troisième album : Motel California. Beaucoup plus expérimental, il déroute à la première écoute mais au final reste dans une lignée assez proche de ce qu'ils avaient fait jusqu'à présent. Leurs influences ressortent totalement sur cet alum où chaque chanson change de styles ( Blues, funk, ...). Malheureusement l'album passe totalement inaperçu (l'europe n'en entendra quasiment pas parlé).

Atteint par un succès trop rapide, le groupe se dissout. On revoit Whitfield au chant de Life of Agony et récemment dans Medication sont nouveau groupe avec Logan Mader qui s'annonce déjà comme un immense succès. La perte d'UKJ est quand même quelque chose de triste car ce groupe représentait pour moi la réussite du metal au sein de la volonté commerciale américaine. En raison de celle ci ils ont splitté, ce qui veut dire que le metal ne pourrait pas se tenir à cette rigueur?

Le renouveau du metal passant aujourd'hui par le rap-metal(c'est triste à dire mais c'est vrai!), UKJ en son temps avait réussi à porter au sommet le vrai metal!

 

Discographie de Mudayne
Discographie
Back