Origine : USA

Membres du groupe :

- Chino Moreno (Chant et Guitare)
- Stephen Carpenter (Guitare)
- Chi Cheng (Basse)
- Abe Cunningham (Baterrie)
- Franck Delgado (Dj/Sampler)

Style : Néo Metal torturé.

Deftones.....un groupe bien mal apprécié à mon goût! Beaucoup crache dessus en disant que c'est une copie de KoRn, qu'ils n'ont rien inventé,...Halala! Je crois que vous avez bien mal cerné ce groupe.

Petit groupe émergent en 1995 avec leur premier album Adrenaline, ils se font remarquer par la rage et l'émotion qui se trouve dans la voix. Tiens? Ca vous rappelle quelque chose?Attendez il y a encore des similitudes avec un chant légèrement rappé et une session rythmique très puissante. Ah là ça y est vous dites KoRn! Ben non c'est bien Deftones. Pourtant à part ça il n'y a pas vraiment de rapport car l'utilisation des effets sur les guitares est quasi inexistant et l'album se veut plus Trash que vraiment Néo mais pourtant....Pourtant la voix de Chino Moreno(le chanteur) rappelle celle de Jon. Cependant c'est quand même différent. Alors que dire?

Deuxième album et c'est l'explosion pr Deftones. Around the fur se vend mieux que le premier et ils commencent à se faire connaître. La bestialité trash est au rendez vous sans pour autant être au dépend des passages sombres et mélancoliques. Ils commencent à se démarquer de KoRn(qui a se moment là est en plein essor, bientôt la période de FTL!Aïe). Les différences sont plus nombreuses car la basse n'est pas slappée, le chant est toujours marqué de cette émotion(fait de murmure, de beuglement et de chant clair), la guitare se veut rythmique mais elle n'est pas faite de gros accord. Ca ressemble à du Deftones et les comparaisons ne sont plus vraiment possibles. Une marque de fabrique Deftones est cette consonance Sepulturienne. En effet beaucoup de Riffs font penser à ceux de l'ex bande à Max. C'est beaucoup moins violent cependant.

Troisième album et là c'est la grande claque en pleine figure. White Pony change de tout au tout. L'esprit Deftones est là mais l'album se veut plus sombre et mélancolique que tout les autres. Je ne vois qu'un seul moyen de qualifier cet album : émotion. C'est de la pure émotion et on y est sensible ou pas. Le groupe casse tout ce qui faisait de lui une icône. Ca reste du néo mais ce n'est plus du classique comme avant. Beaucoup de gens ont été désorientés face à cet album qui pourtant me semble être le meilleur car c'est le plus personnel. Des chansons comme Passenger, Digital Bath ou Pink Maggit montrent à quel point Deftones à changer et en bien. L'album est plus travaillé dans les recoins pour lui donner une sonorité bien spécifique.

Le nouveau Deftones ne marquent pas vraiment un renouveau. On s'enfonce plus dans une ligne de continuité. En gros on reprend ce qui a fait le succés (violence et émotion) et on refait une nouvelle sauce avec. Mais l'album éponyme est bien loin d'être une pâle copie. Il possède sa propre personnalité bien qu'elle soit très étrange. On ne sait plus trop comment cerner cet album assez répétitif mais en même temps varié. En quelque sorte Deftones voulait surprendre et c'est le cas, car on ne sait pas trop bien ce que signifie cet album.

En somme c'est un groupe à part mais un peu indispensable au monde du néo car à la fois innovant et classique, ce qui n'est pas donné à tout le monde.

Discographie de Mudayne
Discographie
Back