Track list :

01. Before I Die
02. Bwomp
03. Solitaire / Unraveling
04. These Filthy Hands
05. Never Let It Go
06. Xeroxed

07. The Wrist
08. Chancre Sore
09. The New Cult King
10. Empty Spaces
11. Born of Desire
12. 43
13. Fear Held Dear
14. Too much Nothing
14. Episode 29
+ Chanson cachée :
Bwomp (version longue)
XX
Date de sortie : 2002
Style :
Néo Thrash électro.

Premier album international et déjà un album magique. Original et diversifié sont les 2 mots qui me viennent. Grosses guitares qui battent la rythmique avec la batterie et la basse, laissant la place aux 2 chanteurs pour poser leur voix géniale. A celà on rajoute les samples et les claviers et ça donne du pur bonheur.
Les deux chanteurs ont chacun des repertoires différents et permettent ainsi de bien diversifier le chant. L'ambiance bien assurée par les claviers et samples agrémente le néo thrash de la session rythmique. On retrouve du Death (Xeroxed), du goth (The Wrist) et un large panel de divers style.
On note également une reprise de Pink Floyd : Empty Spaces.
On retient Xeroxed, The Wrist et Bwomp.

+
- Un metal diversifié.
- Des voix variées et bien travaillées.
- Une ambiance unique.
-
- Un son trop mat.

 

Track list :

01. Kill Tomorrow
02. Sun Doesn't Rise
03. Mother Machine Gun
04. Nowhere To Go
05. Becoming Cold (216)
06. One More Day

07. The Dream is Over
08. The War Inside
09. Almost Gone
10. Eternal
11. Our Own Way
12. Destroy the World Around me
13. Thirteen
+ Chanson cachée :
Reprise : Crazy de Seal.
XIII
Date de sortie : 2003
Style :
Néo heavy Thrash .

Cet album est la confirmation que Mushroomhead est un excellent groupe. Ne s'enfermant pas dans un style trop typé néo, le groupe revient vers une musique plus agressive et plus heavy (ancienne époque). Celà nous donne des rythmiques à la fois lourdes et puissantes, avec toujours les 2 voix si particulières qui caractérisent le groupe. Les claviers prennent plus d'importance avec de bonnes touches de piano et de synthé qui trouvent tout de suite leur place. Les phrasés raps disparaissent un peu pour donner plus d'importance à des chants gutturaux. Les chansons varient entre celles typés néo à la Mushroomhead (Sun Doesn't Rise) et celle plus heavy (Almost Gone). Le temps des chansons devient aussi plus court pour permettre de rentrer directement dans le vif du sujet. Cependant Destroy the World Around me dure plus de 8 minutes en une sorte de marche militaire. Et l'outro fait un rappel à la première chanson.
La production est cette fois çi plus à la hauteur du groupe et nous délivre un son chaud à souhait.
XIII est donc un excellent album bien qu'il perde un peu de la folie du précédent.
On retiendra Nowhere To Go, One More Day et Destroy the World Around me. A noter aussi la présence d'une reprise (assez trippante) de Seal.

+
- Un peu moins fou et plus mature.
- Un retour à du bon gros Heavy.
- Une meilleur production.
-
- Moins fou.
Back